Identification



Contact

Home La salle cinéma Acoustique Les bases La réflexion du son

La réflexion du son

Une onde est réfléchie quand elle rencontre de face un obstacle plus grand comparé à sa longueur d'onde.

Ce que l'oreille perçoit dans une pièce résulte de la somme de l'onde directe issue des sources sonores et des ondes réverbérées renvoyées par les paroies de la pièce avec un certain retard. Tout près de la source seule l'onde directe est prise en compte, à plusieurs mêtres des sources seules les ondes réverbérées seront perçues.

Le champ réverbéré étant diffus on ne peut y retrouver des informations d'espace et de position des sources.

L'intensité de ce champ réverbéré dépend de la fréquence des sons et de la directivité des sources, ces deux paramètres étant liés : plus la fréquence est élévée plus le champ est étroit (forte directivité), le champ arrose moins les murs de la pièce, le champ réverbéré est donc moins important.

Les deux champs sonores (direct et réverbéré) vont interférer entre eux.

Le champ réverbéré produit trois types d'effets :

Les réflexions

  • Les réflexions primaires, celles dues au premier trajet de l'onde directe, perçues dans un délai inférieur à 30-50 ms, renforcent l'onde directe, la localisation est faite sur l'onde directe (effet Haas).
  • Les réflexions secondaires (délai de 50 à 200 ms) sont génantes en ce qu'elles perturbent la sensation de l'espace sonore (elles créent des reflets des sources sur les murs latéraux)
La réverbération
Ce sont les réflexions perçues au-delà de 200 ms, elles sont la signature du local, le traitement acoustique a pour but d'obtenir une faible réverbération, décroissant régulièrement, de même valeur pour toutes les fréquences.

Les résonnances
Ce sont les ondes stationnaires ou modes propres du local

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 45 invités en ligne